Présentation

1925 : Fondation du haras

Le Haras des Monceaux est créé en 1925 par M. Ralph Beaver Strassburger, industriel américain, qui en fait rapidement un des fleurons de l’élevage normand.
Le haras s’étendait à l’époque sur 125 ha. Il a vu naître de grands champions dont l’empreinte figure encore dans le stub-book du Pur-sang.

NORSEMAN (Umidwar et Tara) : Prix Robert Papin, 3ème de l’Arc de Triomphe, père de Seria gagnante du Prix de Diane.

WORDEN (Wild Risk et Sans Tares) : Washington DC International, 3ème des King George VI & Queen Elizabeth Stakes, 3ème Prix de l’Arc de Triomphe.

PENSBURY (Brantôme et Celerina) : Prix Lupin, Prix Greffuhle, Grand Prix de Paris, 2ème du Jockey Club.

2003 : Création de l’Ecurie des Monceaux

En 2003, Lucien URANO, propriétaire et éleveur de trotteurs français, décide de se lancer dans un projet ambitieux au galop : créer un élevage de niveau international. Il devient propriétaire du Haras des Monceaux, laissé vacant depuis quelques années et décide de le développer.

Les acquisitions de terres, de juments, la rénovation du haras et les techniques mises en place, sont motivées par un seul but : produire des chevaux de courses.

En 2009, l’Ecurie des Monceaux présente donc ses premiers yearlings aux ventes d’Arqana. Parmi les 11 yearlings présentés en Août 2009, 3 seront gagnants de Stakes par la suite.

Dès 2011, l’Ecurie des Monceaux finit 2ème vendeur aux ventes d’Août  Arqana et meilleure moyenne de vente. En 2012 et 2013, l’Ecurie des Monceaux prend la tête des vendeurs.

Ce succès aux ventes est le fruit des résultats en courses des élèves des Monceaux.

8 ans après sa création, l’Ecurie des Monceaux a déjà élevé 4 gagnants de G1 (CHICQUITA, ECTOT,CHARM SPIRIT et MOST IMPROVED), ainsi que de nombreux gagnants et placés de groupes (FREE PORT LUX, WILD WIND, HARD DREAM,PACIFIQUE, LA PEINTURE, SPLIT TROIS, MONTCLAIR, PRUDENZIA, TRIBUNE, WITHOUT FEAR, REALITY etc…)

Ces succès ont permis d’investir dans de nouvelles poulinières de qualité, de nouvelles terres et l’amélioration de l’infrastructure et du matériel.